Une assurance au tiers vous couvre-t-elle contre un accident ?

Une assurance au tiers vous couvre-t-elle contre un accident ?

Chaque conducteur a l'obligation de souscrire une assurance auto pour couvrir sa responsabilité civile. C'est là qu'intervient l'assurance au tiers. Ainsi, la question se pose si cette garantie indemnise aussi les traumatismes non intentionnels qui surviennent au quotidien ? Si tel n'est pas le cas, quelle assurance faut-il souscrire à la place ?

La couverture d'une assurance au tiers

L'assurance au tiers couvre les dommages corporels et matériels causés à un tiers : un automobiliste, un passager ou un piéton. Elle n'est donc pas conçue pour dédommager le bénéficiaire et sa famille en cas d'accidents de la vie. En revanche, si vous êtes victime d'un accident de la route, le tiers auteur du sinistre doit faire profiter de son assurance auto au tiers pour vous indemniser.

Attention toutefois, car il est possible que l'assurance du tiers ne puisse pas vous dédommager, notamment si :

  • Le permis du conducteur est retenu en suspension
  • Le véhicule est transformé (dans le cadre d'un tuning par exemple)
  • La couverture d'une assurance au tiers doit être traitée au cas par cas. Elle doit faire l'objet d'une révision dans les circonstances telles que : le prêt de véhicule, le tractage d'une caravane, les essais d'un véhicule à vendre ou le transport de marchandises.

L'assurance adéquate pour un accident de la vie

Mauvaise chute en vélo, fracture du genou, brûlure au visage, intoxication alimentaire, de tels accidents nécessitent la souscription d'une GAV ou Garantie des Accidents de la Vie. L'assurance peut vous couvrir contre les évènements tels que :

  • les accidents de la vie privée (fracture, coupure, intoxications alimentaires, brûlures du  corps, etc.) ;
  • les catastrophes naturelles et technologiques : tempête, tremblement de terre, explosion d'un central nucléaire, etc.
  • les accidents médicaux
  • les attentats ou les agressions conjugales.

Lorsqu'un sinistre survient, la GAV peut aussi prendre en charge les frais de véhicule adapté (FVA), les frais de logement adapté (FLA) ainsi que le frais d'obsèques (FO) en cas de décès. Il faut se renseigner auprès de votre assureur en cas de doute.

Dédommager un dommage corporel avec son MRH

L'assurance habitation MRH, bien que multirisque, ne peut pas dédommager les traumatismes non intentionnels du quotidien et les accidents de la route. En revanche, elle contient une garantie responsabilité civile couvrant les dommages corporels causés à un tiers. Cette garantie est activée automatiquement quand :

  • Notre enfant blesse l'enfant d'autrui (accidentellement)
  • Notre ascendant (un de nos parents), vivant sous notre toit, endommage le bien d'un voisin
  • Notre chien mord un passant
  • Notre pot de fleurs tombe accidentellement sur quelqu'un
  • Notre jardinier a blessé involontairement l'ami qui nous rend visite
  • Nous endommageons par négligence et par imprudence le bien de notre voisin ou de n'importe quel tiers
  • Etc.

L'assurance responsabilité civile d'une MRH est limitée aux évènements constatés au sein de l'habitation. Elle ne joue pas sur les accidents survenus au cours d'une activité sportive ou lors d'un séjour (lesquels relèvent de la couverture d'une villégiature).

Nos articles

Quelle assurance pour un accident de la vie ?

11 millions de Français sont victimes d'un accident de la vie chaque année. Brûlure au visage, morsure d'un animal domestique, de tels accidents peuvent impacter considérablement sur votre revenu et votre......