Quelle assurance pour un accident de la vie ?

Quelle assurance pour un accident de la vie ?

11 millions de Français sont victimes d'un accident de la vie chaque année. Brûlure au visage, morsure d'un animal domestique, de tels accidents peuvent impacter considérablement sur votre revenu et votre carrière. Voyez les « traumatismes non intentionnels » du quotidien autrement en souscrivant une GAV pour compléter votre assurance habitation.

Les accidents de la vie et la garantie GAV

La garantie GAV ou Garantie des Accidents de la Vie est la formule la plus habituelle pour couvrir les accidents de la vie courante (AcVC). Celle-ci est consacrée à la protection de la famille de l'assuré contre les conséquences des AcVC. Cette assurance est dotée d'une large couverture. En Effet, elle couvre tous les dommages corporels associés :

  • aux accidents domestiques : brûlure, fracture, intoxication alimentaire, etc.
  • aux loisirs et divertissements : activité sportive, voyage, etc.
  • aux catastrophes naturelles : ouragan, avalanche, tremblement de terre...) ou catastrophe technologique (explosion d'un centre nucléaire, par exemple),
  • aux accidents médicaux,
  • aux agressions ou actes terrorisme

La GAV couvre les évènements survenus en Suisse et dans les pays membres de l'Union Européenne. Les évènements survenus dans le reste du monde sont aussi couverts si les séjours sont de moins de 3 mois.

L'assurance habitation couvre-t-elle l'accident de la vie ?

La vocation première de l'assurance habitation est de garantir les biens et la responsabilité civile de l'assuré. Toutefois, on peut espérer une indemnisation des blessures ou dommages corporels reçus lors d'un attentat ou acte terrorisme. L'assurance habitation permet de cotiser pour le FGTI, le Fonds de Garantie destiné à indemniser toute victime de tels actes. Par ailleurs si, votre voisin vous cause un accident, vous pouvez faire jouer son assurance habitation pour vous dédommager. En effet, vous avez droit de réclamer une indemnisation si son chien vous a mordu, si sa fenêtre a chuté sur votre tête ou si sa maison vient à s'effondrer sur la vôtre, par exemple.

En tout cas, pour bénéficier d'une protection complète, vous avez tout avantage à souscrire une GAV. Attention quand même, car certaines activités sportives tels que les sports extrêmes et dangereux ne sont pas prises en charge par cette formule.

Indemnisation en cas d'accident de la vie

Le contrat de base prévoit une indemnisation de l'ordre de 30 % pour les victimes ayant subi une incapacité permanente. Cependant, il se peut que votre assureur fixe un autre taux : 10 %, voire 5 %. Cette indemnisation permet de réparer le préjudice physique, ainsi que ses conséquences sur votre vie professionnelle, privée et familiale. Elle peut aussi tenir compte des préjudices moraux en cas de décès.

En matière d'AcVC, l'assureur est tenu de proposer une offre d'indemnisation à l'assuré dans les 5 mois après la déclaration de l'accident ou du décès. Si la victime consentit à cette somme, l'assureur doit alors la lui verser au plus tard 30 jours après l'accord. Notez que l'indemnisation au titre de la GAV est plafonnée à 1 000 000 €.

Nos articles

Une assurance au tiers vous couvre-t-elle contre un accident ?

Chaque conducteur a l'obligation de souscrire une assurance auto pour couvrir sa responsabilité civile. C'est là qu'intervient l'assurance au tiers. Ainsi, la question se pose si cette garantie indemnise......